Add to Cart

U

Utopia


Garde d'animaux Kennels and Cattery
 
Pension Chien en famille. Pension Chat. Pet taxi

 
 
 
 
05.55.63.86.79
06.62.32.41.76
La Montagne   Le jeudi 21 septembre 2017

Animaux
En Creuse, une pension de famille pour chiens et chats so british
Maison-Feyne
Ruralité
Animaux

Photo © Photo Mathieu Tijeras
Depuis trois ans, Kelly et Éric Covillers tiennent Utopia, une pension pour chien à Maison-Feyne (Creuse), et ont récemment ouvert leurs portes aux chats.
Utopia, une pension qui a du chien
Le berger suisse est très « speed et anxiolytique », les labradors, goldens ou rottweillers plutôt « tranquilles »… À chaque race sa spécificité, et Kelly et Éric Covillers les connaissent toutes. Il faut dire que depuis 2014, quand ils ont ouvert leur pension pour chiens Utopia à Maison-Feyne (Creuse), ils accueillent jusque 500 chiens à l'année !
Une pension familiale
« On aime les animaux », sourit le couple qui possède déjà deux chiens, deux chats… Deux chevaux, un poney, une chèvre et des poules. Arrivée d'Angleterre fin 2010, Kelly s'est lancée dans l'activité en constatant qu'elle-même ne trouvait pas d'endroit pour ses animaux. Elle avait déjà fait le « métier » de promeneur d'animaux au Royaume-Uni, et souhaitait offrir un environnement familial pour garder les animaux.
Il y a un vrai manque en Creuse
« Les premiers clients nous ont été envoyés par la SPA, eux n'avaient pas le droit de faire de la garde d'animaux. Avec le bouche-à-oreille, ça a rapidement fait une" petite explosion", il y a un vrai manque dans la région », constate Kelly. Sa pension, étalée sur 3.300 mâ de terrain avec cinq boxes pour chiens et un espace dédié à côté de la maison, se veut dans un « style familial ».
En Creuse, le centre équestre Le Paradis de Pablo, véritable spécialiste en médiation par l’animal
« Ce n'est pas seulement des boxes, ils viennent à la maison à tour de rôle, c'est une ambiance comme chez eux mais avec de la sécurité, on a des obligations légales par rapport aux services vétérinaires », assurent les propriétaires. Ils ont d'ailleurs suivi des cours de capacité à l'école de Bellac, pour obtenir leur certificat en 2015, suite au changement de loi.
Jusqu'à neuf chiens et huit chats par semaine
« Avant c'était surtout familial, après on a eu l'obligation de faire des boxes », raconte Kelly. Ils peuvent désormais s'adapter à la psychologie de chaque chien, en gardant à la maison ceux qui avaient eu des traumatismes et ne pouvaient pas aller en box, ou à l'inverse isoler les chiens un peu plus agressifs au départ.
« Mais on a toujours réussi à sociabiliser les chiens qu'on nous confiait, on a pratiquement toujours trouvé un chien "compatible" et à faire changer de caractère les chiens les moins sociaux », se satisfait Éric.
La SPA de la Creuse doit reconstruire son refuge sous peine de voir celui-ci fermer définitivement
Depuis peu, ils ont construit un chalet avec des pièces séparées pour accueillir aussi les chats. « On va jusqu'à neuf chiens et huit chats environ par semaine », constate le couple. Une pension plébiscitée par les Anglais, qui partent parfois pour plusieurs mois en Angleterre, mais aussi par de nombreux Creusois d'origine.
« Dans le département, la population est vieillissante, on a souvent des demandes de personnes hospitalisées qui sont toutes seules et qui ont besoin de faire garder leur animal », constatent Éric et Kelly. D'ailleurs, du dogue allemand au yorkshire, beaucoup sont des habitués, « quand ils viennent ils ont l'impression d'être chez eux, ils retrouvent des copains, se croisent régulièrement », s'amuse le couple.
La sécurité en plus
Les propriétaires de chiens sont d'ailleurs rassurés par le dispositif de sécurité et les bonnes conditions d'accueil. Au niveau sanitaire, tous les chiens doivent avoir leurs vaccins à jour et être traités anti-puces et vermifugés, ce qui évite d'autant plus les contagions entre animaux. De plus, leur structure est reliée aux services vétérinaires qui peuvent intervenir 24 heures sur 24 en cas de problème.
Les habitudes sont respectées : « On ne change pas la nourriture, les propriétaires apportent les croquettes, et on respecte les heures habituelles, pour éviter les problèmes intestinaux dus au stress », précise Éric. Bref, des toutous « comme à la maison », promenés, sécurisés, et qui ont la chance de se faire des copains ! Certaines personnes amènent d'ailleurs leur animal pour cette sociabilisation… Avec un petit peu d'apprentissage et d'éducation, les animaux font moins de "bêtises" à la maison après un passage chez Utopia.
Utopia. 25 Maison-Feyne, Le champion. 23800 Maison-Feyne. 06.62.32.41.76.